Cellier, resto de l’Hôtel Le Noranda

Le Cellier
Le Cellier

Nous n’avions pas fait de réservation pour le Cellier.  Nous avons pris une chance d’autant plus que le Festival du cinéma international bat son plein.

Que fut ma surprise de voir l’hôtesse qui saignait du visage lors de notre arrivée.  Pas de panique ! Rouyn-Noranda célèbre toujours la fête de l’Halloween le samedi pour permettre aux familles d’avoir du temps pour se préparer, faire la cueillette des bonbons et c’est congé le lendemain.

L’hôtesse nous trouva une place dans la section »bar », la salle à manger étant comblée.  J’aime cette section, c’est moins bruyant croyez-le ou non.  La musique jazzée incite à parler plus doucement, n’ayant pas le brouhaha des autres convives, il n’est pas nécessaire de parler fort.  L’arrivée de notre serveur a été fracassante, il avait une immense tête de dinosaure comme costume.  Nous l’avons trouvé drôle, d’ailleurs, il nous a expliqué qu’il a voulu encourager sa fille qui voulait se déguiser en dinosaure et non en princesse, ce qu’il trouvait important.  Moi aussi, évidemment !  Le seul hic, je n’ai pas su le nom de notre serveur et ce, je trouve cette information importante.

Rosbif du Cellier
Rosbif du Cellier

Nous avons décidé de prendre le spécial du samedi : rosbif.  Nous sommes déjà allés et avions apprécié ce plat.  Par contre, ce soir, nous étions un peu déçu.  La cuisson du rosbif se limitait à bien cuit, médium.  Pas de médium saignant et encore moins saignant.  Un autre client s’est plaint et la réponse qu’il a eu : la cuisson se limite à médium saignant tout le temps.  Bref, cette réponse est fausse puisque la dernière fois, ma mère et mon conjoint avaient eu saignant.

Par contre, j’ai beaucoup aimé la sauce de leur salade césar.  Vraiment.  Plus compliqué d’avoir une belle assiette puisque c’est un bar à salade et nous nous servons.  Les croûtons étaient extrêmement croustillants, palais sensible, faites attention !

Concernant les légumes, ils étaient tout simplement trop cuits à mon goût.  Aucune saveur, ils goûtaient tous la même chose et étaient à la limite bouetteux.  Par contre, mon conjoint a eu droit au 2e service des légumes et ils étaient parfaits.  Nous sommes arrivés trop tôt ou trop tard.

J’adore les pommes de terre au four avec la crème sûre.  Nous étions servis, j’ai essayé de trouver une pomme de terre petite, en vain.  Elles étaient assez grosses. Quoiqu’une cliente a émis le commentaire suivant : Sont donc ben petites les patates !  Mon conjoint a failli lui répondre d’en prendre deux !  Comme quoi, notre perception d’un produit est bel et bien personnelle.

Même si la cuisson de mon rosbif n’était pas assez saignant dans médium saignant, il était tendre et délicieux et leur sauce à base du jus de cuisson est vraiment bonne.  J’ai goûté celle au porto, elle était délicieuse aussi.

Nous avons pris un vin inconnu de nous.  Mais très bon avec notre rosbif.  Ça jurait un peu avec la césar en entrée mais, l’important était avec la pièce de viande.

Nous avons décidé de nous prendre un dessert, même moi puisque j’ai vu au menu : crème glacée frite.  Ceux et celles qui me connaissent savent que je suis co-propriétaire d’un bar laitier.  J’avais vu ce plat au japon depuis quelques années et j’étais curieuse d’y goûter.  J’ai aimé.  Ça ne goûte pas la friture, l’enrobage était légèrement sucré et un goût de cannelle.  Malheureusement, j’ai trouvé un morceaux de plastic transparent.  Bon, je dois avouer que si y’a un ustensile de sale, c’est sur moi que ça tombe.  Non, je n’ai pas fait de scandale.

Le café qui accompagnait notre dessert était vraiment à mon goût, corsé et goûteux.

En conclusion, le Cellier est un très bon resto, manque un peu de rigueur mais c’est sûrement l’énervement de la soirée de l’Halloween.  On tentera une prochaine fois.

La Renelle

Site web du Cellier
Page FB du Cellier

Suivez-moi :

Laisser un commentaire