S’aider soi-même à travers la maladie

Leçon de vie #1 : S’aider soi-même à travers de la maladie

La maladie
La maladie

Il existe des morts sans mort physique. La mort de l’esprit sain, la mort de la lucidité, celle qui fait disparaître la personnalité, celle qui enlève l’essence d’une personne, celle qui amène une personne à survivre sans véritablement vivre, sans avoir l’énergie ou la clarté des pensées. Une mort qui fait traverser les journées, les semaines, les mois, les années dans un brouillard déformant la réalité et faisant disparaître le soleil.  La maladie.

La maladie mentale, voleuse de vie. Elle t’enlève une personne…mais la laisse là…désincarnée…dans son monde difforme. C’est elle, mais plus vraiment.

Peu importe les efforts, peu importe les conseils, peu importe tous les mots…aussi longtemps que cette personne livre bataille et ne s’aide pas elle-même tu es dans un état d’impuissance et de désarroi.

Plus le temps passe, plus tu arrêtes de vivre toi aussi, tu perds ton essence, tu survis, tu n’es plus…les jours, les mois, les années sont vécus comme une anesthésie.

Et vient un jour où tu fais des efforts pour toi, tu vas chercher conseils, tu en parles enfin et tu livres bataille avant la mort de ta lucidité, de ta personnalité et de ton essence.

Comme une personne qui se noie, il n’est pas rare qu’un sauveteur se fasse entrainer au fond de l’eau et vient le temps où il doit décider de se sauver lui-même ou de se laisser entrainer dans la dérive de la maladie mentale.

France Grandmaitre
La Renelle

Suivez-moi :

Laisser un commentaire