Tout s’effondre

Quand tout s’effondre

Tu souris, ta vie est belle. Puis, c’est le brouillard le plus complet. Tout, tout s’effondre sauf… la douleur, qui elle, augmente d’une façon exponentielle.

Tout s'effondre
Tout s’effondre

Tu ne sais plus quoi faire, quoi dire, ni quoi penser.

Même si tu retournes tout dans ta tête, tu cherches le début de cet effondrement. Évidement, tu te dis, si j’avais su, j’aurais fait différemment.
Mais, personne ne sait à l’avance ce qui vient, personne.

Prends un peu de temps pour toi.
Pleure ta peine, pour l’aider à guérir.
Elle doit sortir de ton cœur, de ta tête et de ton âme.
Un jour, elle ne sera qu’un souvenir.
Prends un peu de temps pour toi.
Pour te retrouver, toi.  Pour t’aimer, toi.
Prends un peu de temps pour toi.
Pour reconstruire tes bases pour ta vie.

Suis ton rythme

Un jour à la fois, à ton rythme, suis chaque battement de ton cœur.
Lui seul peut te guider, vers cet amour de toi-même.

Tu as le droit d’être triste, de pleurer aujourd’hui.
Demain ?
Tu verras demain.  Un jour à la fois.

Souviens-toi, il y a toujours quelqu’un près de toi.
Tend la main… lorsque tu seras prête.
Ton silence sera respecté mais tes paroles, elles, seront écoutées.

Surtout, souviens-toi, nous sommes là, près de toi.

Renée L’Abbé
6 février 2012

Suivez-moi :

Laisser un commentaire