Petits et grands bonheur

Depuis mon réveil, je me sens euphorique.  J’avoue que c’est mon anniversaire et que je suis un peu beaucoup enfantine.  Le bonheur est dans le petit moment.

Une année de plus

Et pourtant, combien de personnes n’aiment pas ajouter une année ?  Soyons honnête, vieillir ne plait pas à tout le monde.  Encore, là, tout dépend ce que veut dire vieillir pour vous !

Ce matin, je me suis sentie fière d’ajouter une année à mon âge.  J’ai 51 ans.  Pour moi, ajouter une année est un petit bonheur et loin d’être un malheur.  J’ai la chance, après avoir vaincu un cancer, d’être en vie, de respirer et d’être parmi ceux que j’aime.

Une année de plus, c’est un peu comme ajouter un «level» à mon personnage comme dans les jeux vidéo.  J’acquiers plus de sagesse, enfin je me plais à le penser !  C’est faire un pied de nez aux épreuves, à la maladie.  «Tiens-toé ! J’ai encore réussi !» Petit gain si on compare l’espace-temps de ma vie par rapport à celle de la terre !  Mon 51 ans est infiniment plus petit que les millions d’années de notre chère terre mère !

Petit sentiment deviendra grand !

Tout de même, je me laisse porter par cette allégresse.  Ce sentiment de puissance, «think big» n’est pas pour les petits.

J’ai cette espèce de confiance, en plein dans le plexus solaire, milieu de la poitrine.  Une douce chaleur et de bien-être m’envahit, j’ai l’impression de prendre de l’expansion, je ne parle pas de poids là !! Mais bien, mon être intérieur.

Étrangement, je n’ai pas l’impression qu’une tuile va me tomber sur la tête.  Non mais, franchement, avouons-le !  Quand tu te sens si bien, tu te dis que y’a sûrement une tuile qui va te tomber dessus hein !! Mais là, niet.  Rien pantoute.  Ce sentiment, aussi petit il peut être, est puissant comme les dieux eux-mêmes.

Parlant de puissant, voici un moment de pur bonheur, immense : Emerick, je me suis sentie, privilégiée et honorée ! Comme quoi, même les plus petits font des grands bonheurs !!

Encore plus de ceci
Moment de petit bonheur
bonheur enfantin

Cet état de presque béatitude que je ressens, j’en veux encore plus.  Je veux ressentir cela, à tous les jours du reste de ma vie.  Je veux être cet être fabuleux qui croit en les petits et grands plaisirs de la vie, de croire que tout est possible.

J’ai cette espèce de vague, de rage ou de flow en moi qui veut sortir tel un volcan.  J’ai un sentiment de puissance, pas dans le sens de domination mais bien dans celui que je peux tout réaliser ce que je peux imaginer !  Je sens ce pouvoir en moi.

Et, j’ai tellement le goût de le laisser sortir, même à l’état brut !

Et si, j’avais vraiment le pouvoir de décider, de choisir, de réaliser ma vie que j’imagine avec ses rêves les plus fous ?

Et j’entends, cette voix au creux de mon ventre qui me dit : et pourquoi pas ?

Renée

Suivez-moi sur ma page Renelle

La Renelle, c’est moi ! Je suis bourrée de talents, de passions et d’idées.
Posts created 79

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top